Istanbulles 2012 : L’exposition Red Kit Istanbul’da (Lucky Luke à Istanbul) fait impression

Le 10 mai dernier, l’exposition Red Kit Istanbul’da (Lucky Luke à Istanbul) a ouvert ses portes. Elle sera visible jusqu’au 17 juin prochain.

Il faut le savoir, Red Kit / Lucky Luke est publié en Turquie par une fondation culturelle qui porte le nom de son principal financeur, la banque Yapɪ Kredi. C’est dans ses locaux que se situe cette exposition qui court du 10 mai au 17 juin 2012.

Pourquoi si tôt, alors que le festival ouvre ses portes le 21 mai seulement? Parce que les locaux de l’exposition vont être en rénovation après le 17 juin! Yapɪ Kredi, qui investit lourdement dans cette expo a demandé à ce qu’on l’avance de quelques jours. Cela ne pouvait se refuser.

Alors la voilà, cette expo. Des originaux de Morris venus de collections particulières (rarissimes car la famille de Morris a tout enfermé dans un coffre et ne prête jamais pour les expos) , une collection de fac-similés de belles qualités, des documents rares seront exposés sur près de 400 mètres carrés. Le scénographe a eu l’idée d’ouvrir l’exposition sur une véritable rue de western, avec l’ombre de Lucky Luke se profilant à l’horizon. Dans l’escalier de l’entrée, une grande diligence vous mène à l’expo. Nous vous montrerons des photos de l’inauguration dès que nous en aurons.

This slideshow requires JavaScript.

Le commissaire de l’expo Didier Pasamonik est un peu inquiet. Pour la promo, il a du poser devant un photographe avec un chapeau de cow-boy. Il espère juste qu’il ne sera pas trop ridicule sur les photos…

L’exposition impressionne. Déjà, les visiteurs sont reçus par les vigiles de l’entrée (nous sommes dans l’une des premières banques du pays, ne l’oublions pas) affublés… de chapeaux de cow-boys! Sur la façade de la banque, un Lucky Luke de 17 mètres de haut doit dominer la rue Istiklal ou près de 1,5 millions de Stambouliotes défilent tous les jours.

L’expo est à la fois en français et en turc et un catalogue tiré à 1500 exemplaires a été publié, bilingue turc/français, lui aussi. Cette exposition est l’occasion pour Yapɪ Kredi de relancer Red Kit / Lucky Luke. Les librairies font des mises en avant assez spectaculaires. Il faut dire que toute la collection du cow-boy chanceux, soit plus de 70 titres, est publiée en turc.

Mais de tout cela, nous vous reparlerons.

Advertisements